Prix Jean EBBENI 2011

 

Le club SFO/CMOI qui s'est donné, à sa création, pour mission de favoriser l'échange des connaissances entre la recherche et l'industrie afin de faciliter l'existence d'applications a décidé de créer le prix Jean EBBENI en 2005. Professeur à l'Université Libre de Bruxelles, il fut en Europe un des premiers à œuvrer dans ce sens. Très bon physicien en mécanique des solides, il a été aussi un des premiers à appréhender l'apport positif pour ce domaine de la nouvelle optique (laser). Il devint alors dans le domaine du CND par voies optiques un chercheur lu et écouté.L’objet du prix, sponsorisé par la société QUANTEL, est de récompenser un projet innovant abouti avec une réalisation industrielle effective ou une perspective sérieuse d’application industrielle.Thierry BOSCH, Responsable du groupe Optoélectronique pour les Systèmes Embarqués (OSE) du LAAS-CNRS et Professeur à l'Institut National Polytechnique de Toulouse (F) a reçu le prix 2011 lors du Banquet du colloque. Il a été remis par Emilie Colin, représentant la société QUANTEL.

 

 

Principales relations industrielles de Thierry Bosch Principaux transferts

de technologie :

 

Vélocimétrie laser par interférométrie à réinjection optique :

 

- Développement d’un capteur de vitesse embarqué sur voiture pour la sécurité routière,

satisfaisant à la contrainte de fonctionner à faible coût sur du bitume quel que soit la qualité du

revêtement et par tous temps (aquaplanning, neige,…) ce qui n’est pas le cas des capteurs

actuellement disponibles dans le commerce. Collaboration avec Michelin puis Philips (NL).

 

- Conception d’un capteur biomédical permettant le diagnostic en temps réel de la malignité du

mélanome en collaboration avec l’Université du Queensland et le Princess Alexandra Hospital de

Brisbane, financé par l’Australian Research Council. Il est basé sur une matrice de VCSELs

multiplexés, chaque laser fonctionnant en vélocimètre.

 

Mesures de vibrations & déplacements par self-mixing :

 

- Conception d’un vibromètre laser robuste aux vibrations parasites par fusion de données avec un

accéléromètre de type MEMs, brevet FR 1053648, 2010. Il permet une mesure non intrusive,

en relâchant la contrainte sur la distance capteur cible et sur le positionnement des pièces

par rapport au laser (notamment pour du contrôle à cadence élevée).

De plus, il fonctionne sans support antivibratoire onéreux. Cela permet d’utiliser ce capteur

dans des conditions réelles telles que des chaînes de production, en embarqué sur un véhicule,…

avec une souplesse d’utilisation, un coût et un encombrement inégalés à ce jour.

Premier domaine applicatif : CND en aéronautique.

 

« Mechatronics Awards » 2010, catégorie Recherche, décerné par Thésame

(réseau européen industrie-formation-recherche en mécatronique) et Artema

(syndicat des industriels de la mécatronique), lors d’EMM 2010

(les 8émes rencontres européennes de mécatronique).

Soutien au transfert de technologie 2011,

PRES Université de Toulouse, Département Valorisation..

 

Photo 2 : Thierry, au centre et devant, bien entouré à gauche par Yves Surrel (Visuol Technologies) et Pascal Picart (ENSIM - Université du Mans) et à droite par Marc Georges (Centre Spatial de Liège) et Michel Honlet (Carl Zeiss Optronics), tous des lauréats du prix Jean EBBENI des années précédentes

 

- Participation au transfert de technologie :

- Mesure d’humidité permettant aux pompiers d’optimiser la répartition de leurs moyens logistiques sur l’ensemble d’un territoire donné.

 

Licence du brevet (FR 2 918 458, 2007) concédée à la PME Adetel Wireware (Limoges). Commercialisé en 2010.

- Conception d’un système autofocus pour un rover d’exploration martien, afin d’optimiser les performances de l’instrument qui analyse le sol martien par LIBS. Mission CNES/NASA Mars Science Laboratory. Fait suite à ses travaux de thèse ayant donné lieu à un contrat CNES.Instrument qualifié spatial en 2009 par le JPL (Caltech). Système embarqué fin 2011 sur le rover Curiosity dans le cadre de la mission Mars Science Laboratory.

- Optomesures, start-up adossée au groupe OSE lors de sa création en 2005, propose des solutions optiques pour analyser les étapes de production du vin (maturité des grappes, acidité du vin, …) dans le vignoble bordelais.

- Epsiline, start-up adossée au groupe OSE dès sa création en 2009, conçoit des anémomètres lasers pour le secteur éolien.

 

Prix national de l’innovation OSEO 2009 catégorie « émergence ».

Prix national de l’innovation OSEO 2010 catégorie « création d’entreprise ».

Grand Prix de l’Innovation Midi-Pyrénées 2010 (parmi 146 dossiers présentés).

 

Expertises industrielles :

 

2000 - 2004

Expert auprès de la Commission Européenne (D. G. XII.et eTEN)

 

2003 - 2006

Expert pour la BDPME/DRRT dans le cadre du Crédit Impôt Recherche

 

2010 - présent

Expert nommé dans le cadre du projet d’IRT « Aéronautique, Espace etSystèmes Embarqués » de Toulouse. 

Chargé de la programmatique du DTS

« Technologie d’Ingénierie et d’Intégration des Systèmes Embarqués Aérospatiaux et de leurs Applications ».

 

2011 - présent

Chargé de mission en innovation pour :

- PRES Université de Toulouse, Département Valorisation,

- l’Institut Télécoms.

Autres contrats :Airbus, St Gobain, 3 projets européens de transfert de technologie (Craft) vers des PMEs (Allemagne, Espagne, Finlande, France, Italie, …).