Le mot du Président

Le club CMOI/SFO a été créé en 1999 sous l’impulsion du Comité Scientifique du club Holographie et du Conseil d’Administration de la SFO. Il prend donc logiquement la suite duclub SFO/holographie et résulte de l’évolution des sujets traités en relation avec les besoins des industriels. La transition a débuté en 1998 au colloque de St Médard-en-Jalles. Les nouveaux sujets concernaient le contrôle non destructif par ultra-sons laser et l’analyseoptique des états surface. A Mittelwihr en Alsace en 1999 se rajoutaient les matériaux photosensibles et la sécurité laser, l’utilisation de l’optique en mécanique des fluides, les capteurs à fibres optiques et l’étude du comportement mécanique des matériaux par des techniques optiques autres que les techniques holographiques ou de speckle.

 

En l’an 2000, le colloque devenait le premier colloque francophone du nouveau club avec l’extension des sujets traités au comportement thermique des matériaux et structures, aux mesures de position, distance et déplacement, aux lasers spécifiques et à la caractérisation des matériaux par interaction laser-matière.

 

Parallèlement à l’évolution des sujets, le nombre de conférences et corrélativement la durée du colloque augmentaient logiquement : 1,5 jours et 17 conférences à Paris en 1997, 2 jours et 28 conférences à St Médard-en-Jalles en 1998, 2,5 jours et 43 conférences à Mittelwihr en 1999, 3,5 jours et 69 conférences à Biarritz en Novembre 2000, 3,5 jours et 75 conférences à Trégastel en Novembre 2001 avec deux nouveaux thèmes : la thermographie et les techniques IR et les enjeux de la qualité, de la normalisation, de la certification et de la formation, puis 75 conférences et affiches en 2002 à Saint Aubin de Médoc , 96 conférences et affiches à Belfort en 2003 avec un thème nouveau sur l’holographie numérique, thème en pleine évolution, 95 conférences et affiches en 2004 à Saint-Etienne, mais avec de nouvelles sessions : Micro et nanotechniques - Spectroscopie – Vision,affichage, photométrie, 82 conférences et affiches en 2005 à Marseille, avec de nouvelles sessions consacrées spécifiquement aux diagnostics de l’état des œuvres d’art, à la caractérisation des surfaces optiques et à l’interaction laser- matière, et 88 conférences et affiches à Mulhouse en 2006 toujours sur 3,5 jours, avec des nouveautés : création de 3 « conférences introductives » faisant l’état de l’art sur les techniques d’instrumentation optique, sur les réseaux de capteurs à fibres optiques, et sur les techniques optiques appliquées dans l’aéronautique et le spatial Différentes sessions étaient en relation avec les pôles de compétitivité « Véhicule du Futur » « Innovations thérapeutiques » et « Fibres naturelles. Il y a eu 82 conférences et affiches à Arcachon en 2007 avec de nouvelles sessions en relation avec le pôle de compétitivité « Route des Lasers », 5 conférences introductives sur les nouvelles technologies laser (lasers à fibre pulsés de très forte puissance du proche Infra-rouge à l’UV, lasers en biophotonique , laser mégajoule pour la fusion thermonucléaire) et une conférence introductive sur un thème futur du colloque « Méthodes d’imagerie destinée à la lutte anti-contrefaçon ». A Nantes en 2008, il y a eu 80 conférences et affiches réparties sur 3 jours avec 5 conférences introductives concernant le développement durable, l’optique intégrée en polymère, l’optique adaptative, le gyrofibre et la photographie de Lippmann.

 

A Reims en Champagne -  Ardenne en 2009, nous avons fêté les 10 ans du club avec  une excellente coopération entre les clubs CMOI et  FLUVISU de la SFO qui  a permis de rapprocher fortement les thématiques de la mécanique des solides et de la mécanique des fluides avec 88 conférences et 8 conférences invitées concernant la spectroscopie, l’instrumentation optique dans le développement durable, l’analyse du transfert de technologie, l’optique et la photonique en Belgique, la prévention d’impacts d’oiseaux avec les aéronefs, les techniques de mesures 3D pour les écoulements fluides, la formation et le grossissement des bulles dans le champagne et l’étude du mélange turbulent par méthodes de visualisation. Le colloque de Reims a conforté une fois de plus l’avis de la Commission Européenne qui a considéré à Bruxelles, en décembre 2005, que la photonique est la science du 21ème siècle. Thomas Skordas, Chef d’unité « Photonique », Direction Générale « Société de l’Information et Médias » de la Commission Européenne a fait une excellent exposé concernant la place de la photonique française au niveau européen, le rôle de la photonique aujourd’hui et ses nouvelles priorités et a donné quelques informations concernant l’évolution probable de la photonique au niveau européen dans les 2-3 prochaines années.

 

A Toulouse-Labège en 2010, il y a eu 72 conférences et affiches et 4 conférences plénières concernant les technologies optiques développées et appliquées dans le contexte d’AIRBUS, les 50 ans du laser et ses nombreuses applications, l’interférométrie holographique et de speckle en infrarouge thermique avec ses développements actuels, ses applications et ses perspectives, et la situation et la stratégie de développement de la photonique en Algérie. De nouvelles sessions ont été consacrées aux lasers et matériaux, au traitement d’images, et à l’optique en Espagne et en Algérie.

 

Enfin en 2011 à Lille, l’évènement a rassemblé plus de 200 participants sur les trois jours de conférence (du 22 au 24 novembre) ainsi qu’une trentaine de stands, 4 tables top et une quinzaine de posters. C’est au total 80 conférences qui ont été dispensées avec 2 conférences invitées : celle du Professeur Nikita FOMIN (Luikov Heat and Mass Transfer Institute de Minsk , Biélorussie) et  celle du Professeur Fulvio SCARANO (Aerospace Engineering Department, Delft University of Technology, Delft (NL), 6 conférences introductives et une quinzaine d’affiches (posters). Le vendredi matin, nous avons visité le centre de l’ONERA – Lille avec des installations uniques comme la soufflerie de vrille, la station de catapulte (vol libre), la tour de crash et quelques souffleries sub st transsonique.

Le budget de ce colloque  a été équilibré avec l’aide de  plusieurs subventions provenant notamment de la Région Nord-Pas de Calais, de la Communauté Urbaine de Lille, du ministère de la Recherche, de l’ONERA et de l’Ecole des Mines de Douai.

 

Le développement important des capteurs à fibres optiques à réseaux de Bragg ou à effet Brillouin, illustre les progrès de la photonique et de ses applications dans de nombreux domaines (ferroviaire, matériaux composites, ponts et chaussées, environnement nucléaire,…)

Les applications innovantes de l’holographie numérique et de la microscopie se poursuivent. Les techniques infrarouges et thermiques et le contrôle non destructif en général, reflètent également bien l’évolution de la photonique qui est souvent une source d’innovations. La photonique présente un caractère transversal et diffusant très important dans le secteur industriel et est susceptible d’irriguer des filières extrêmement variées : automobile, aéronautique, biotechnologies, environnement...

 

Enfin, toujours avec la même idée d’un rapprochement étroit avec l’industrie, des démonstrations pédagogiques de matériels opérationnels voyaient modestement le jour en 1998 à St Médard-en-Jalles avec 4 stands pour atteindre 16 stands en 1999 à Mittelwihr, 18 stands à Biarritz, 20 stands à Trégastel, 32 stands à Saint Aubin de Médoc dans le bordelais en 2002 et à Belfort en 2003, 35 stands à Saint-Etienne en 2004 et à Marseille en 2005, 46 stands

à Mulhouse en 2006, 44 stands à Arcachon en 2007, 39 stands à Nantes en 2008, 57 stands à Reims en 2009 avec l’aide l’AFOP pour la communication, 22 stands à Toulouse-Labège en 2010. Cette diminution du nombre de stands a été analysée en cette période de crise. Des actions positives ont été appliquées à Lille en 2011 où le nombre de stands est passé à 32.

 

D’une façon générale, le club CMOI continue à se développer par différentes actions : développement du site internet, lancement de formations et de journées d’études spécifiques, contacts plus approfondis avec les industriels et les instituts de recherche, liens avec les pays francophones, création d’un réseau de correspondants,… Avec toujours à la base la même idée, évidente en apparence : la coopération étroite entre la recherche et l’industrie. Ce qui implique une reconnaissance mutuelle et donc une communication appropriée entre les spécialistes qui développent des méthodes optiques et les industriels utilisateurs potentiels, parfois non-spécialistes de l’optique. Il faut que les messages passent et par conséquent que les conférenciers fassent un effort de pédagogie pour mettre leurs connaissances à la portée de non-spécialistes.

 

Une journée de formation introductive au colloque est précisément programmée le lundi pour permettre un meilleur dialogue entre spécialistes et non-spécialistes de l’optique.

Le lieu où se passent les conférences est un élément important de l’objectif à atteindre.

Nous sommes allés à Orléans en 2013 (http://www.club-cmoi.com/#!2013/c165g),

à Pleumeur Bodou/Lannion en 2015 (http://www.club-cmoi.com/#!2015/c1kqz)

et au Mans en 2017 (http://www.club-cmoi.com/#!colloque-2017/lk21a)

 

En 2018, nous vous avons proposé d’aller à Strasbourg au colloque SPIE Photonics Europe (https://spie.org/conferences-and-exhibitions/photonics-europe/new-for-2018?SSO=1)

et au congrès Optique de la SFO à Toulouse
(http://www.sfoptique.org/pages/congres-optique/optique-toulouse-2018/)

 

En 2019, nous vous proposons d’aller à Mulhouse au colloque Quality Control by Artificial Vision (https://www.qcav2019.uha.fr/)

Au grand plaisir de vous y revoir. 

Avec mes très cordiales salutations

Paul SMIGIELSKI

Prof.Dr.Ing Paul Smigielski


Président du club CMOI/SFO (www.club-cmoi.com)

Membre du Bureau du club FLUVISU/SFO (http://fluvisu.org)
Membre du Comité d’Honneur du club CDOP/SFO
(https://www.sfoptique.org/pages/les-clubs-sfo/club-diagnostic-optique-et-photonique/)

Membre du Comité Directeur de l'IREPA Laser (www.irepa-laser.com)
Membre du Comité de Fond’Action Alsace (www.fondaction-alsace.com)
Holoknight (http://www.worldsworsttourist.com/holography/holoknights.html)


4, Bd Président Roosevelt -  F 68200 Mulhouse - France
Courriel : club-cmoi@wanadoo.fr

NB : Le club CMOI et le club FLUVISU ont décidé de créer un nouveau club
SFO intitulé « Diagnostic Optique & Photonique ».

Voir la charte de gouvernance et le Comité Exécutif de ce nouveau club

(http://www.club-cmoi.com/copie-de-annonce-2017).

Le contact est notre collègue Pascal Picart

(LAUM-ENSIM-Le Mans Université,Le Mans - pascal.picart@univ-lemans.fr)

Paul SMIGIELSKI

Président du club CMOI/SFO